Skip to content

Laissez vos employés gérer votre compte officiel sur Twitter

18/10/2013

Burson-Marsteller Digital Twitter Handle @BMdigitalToute personne qui gère un compte Twitter d’entreprise sait que, même avec la meilleure stratégie de contenu, c’est un travail qui prend beaucoup de temps et d’énergie pour produire des tweets quotidiens intéressants, attrayants et utiles pour vos abonnés.

Il y a six mois, nous avions décidé que c’était trop onéreux pour une seule personne de gérer le compte Twitter @BMdigital. Inspiré par le modèle de la curation-rotation introduite par le compte @Sweden, nous avons décidé de partager la tâche parmi tous les managers digitaux de Burson-Marsteller, dans nos 158 bureaux à travers le monde. Au cours du dernier semestre, l’administration du compte a voyagé chaque semaine de Hong Kong à Helsinki, de San Francisco à New Delhi et de Chicago à Santiago de Chile.

Chaque collègue a apporté son style individuel au flux Twitter officiel, en postant quotidiennement des nouvelles digitales mondiales et régionales. En plus, chacun a introduit une touche personnelle dont le compte faisait défaut auparavant.

Les résultats de notre test ont été plus que satisfaisants : le nombre d’abonnés a augmenté de 33% au cours des six derniers mois, contre 18% au semestre précédent. Le compte a la plus forte croissance parmi tous les comptes officiels de Burson-Marsteller.

Au vue des résultats, nous allons continuer cette curation-rotation de @BMdigital et nos abonnés peuvent s’attendre à des news quotidiens à travers le monde chaque semaine.

Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous prêts à laisser votre compte Twitter officiel à vos employés? Ce sont probablement les meilleurs ambassadeurs de votre marque. Laissez votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Papier initialement paru dans le Blog de Bilan, le 18 octobre 2013

Un cireur de chaussures veut faire briller l’image de @RioDeJaneiro

09/10/2013

ImageJavier Castaño est un graphiste espagnol qui a perdu son emploi en 2011 pendant la crise économique en Espagne. L’homme, âgé de 49 ans, s’est reconverti. Désormais il cire des chaussures devant la Café Central dans la vieille ville de Malaga. Mais Javier Castaño n’est pas un cireur comme les autres : il a son propre site web, sa page Facebook et un compte Twitter, où il partage parfois les photos des souliers les plus célèbres.

Au début de 2007, l’ancien concepteur de sites web a enregistré plusieurs comptes Twitter avec des noms de pays et de villes dont le @Canada@Japan@Madrid@Malaga@RioDeJaneiro et @Roma qui étaient alors libres. Puisque Twitter n’autorise pas la vente de comptes, il a tenté de céder ces profils à leurs propriétaires légitimes. Mais l’opération s’est avérée plus difficile que prévu.

En 2011 Javier Castaño a fait cadeau du compte @Madrid à la capitale espagnole, en juillet 2012, il a donné le compte Twitter de @Malaga aux autorités de sa ville, et en novembre 2012, il a cédé le @Canada au gouvernement canadien qui n’a pas encore décidé quoi faire avec le compte. Le transfert du compte @Japan au gouvernement japonais a été bloqué en raison des élections et le nouveau gouvernement à Tokyo ne semble pas être intéressé à récupérer le compte.

Depuis deux ans, Javier Castaño a essayé en vain de prendre contact sur Twitter avec la ville de Rome et le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes.

Cercando di dare a questo account per la città di @roma contact w/ @xabel RT pls

— roma (@roma) September 14, 2011

Mais ses tweets sont restés sans réponse. Et pourtant, il suffit que les équipes digitales à Rome et à Rio suivent @Xabel, son compte personel, pour établir un contact direct et organiser le transfert des comptes de @RioDeJaneiro et de @Roma. La ville de Rio pourrait alors faire son début sur Twitter et la ville de Rome pourrait raccourcir son compte Twitter @RomaCapitaleTW et faire l’économie de dix caractères.

En quelques années, Twitter est devenu un outil de communication incontournable. A l’approche de la Coupe du monde de football de 2014 et des Jeux Olympiques de 2016, la ville de Rio de Janeiro fera certainement parler d’elle. Les autorités brésiliennes feraient alors bien de mettre la main sur leur profil Twitter pour faire partie des grandes capitales telles que @Paris et @Madrid qui ont pu récupérer leur vrai compte.

Pour plus d’informations sur le « marketing pays » sur Twitter, je vois conseille l’étude Twiplomacy.

Mise à jour le 11.10.2013

Suite à la parution d’un article dans La Stampa reprenant les informations de notre blog, le maire de Rome, @IgnazioMarino n’a pas tardé a accepter le cadeau de l’espagnol et le compte @Roma est désormais italien.

La communication interne sur Facebook

25/09/2013
tags:

Vos employés sont scotchés à Facebook durant leurs heures de travail? Vous ne pouvez pas lutter là-contre. En revanche, vous pouver mettre à profit cette addiction afin de développer la communication au sein de l’entreprise. En utilisant la fonction « Groupe privé » sur Facebook, vous pouvez canaliser l’enthousiasme numérique de vos collaborateurs et en faire des ambassadeurs de la compagnie.

 

Ainsi, mon ancien employeur Euronews a récemment célébré son vingtième anniversaire. Plusieurs centaines de personnes ont participé à la fête et de nombreuses photos ont été publiées sur leur profil Facebook. Quand j’ai voulu contacter certains amis, j’ai constaté qu’il n’y avait pas de groupe d’anciens collaborateurs.

 

Je me suis permis de créer le groupe des anciens, invitant tous mes ex-collègues avec qui je suis ami sur Facebook. En moins d’une heure, le groupe privé réunissait une centaine de personnes. Nous avons ensuite encouragé les membres à en recruter d’autres, si bien que le groupe compte aujourd’hui 340 membres et continue à grandir.

 

Le World Economic Forum de Davos a également créé un groupe d’anciens déjà fort de plus de 300 membres. La page Facebook comprend une mappemonde qui permet de retrouver des connaissances aux quatre coins du monde.

 

Mappemonde avec les anciens du World Economic Forum

Ainsi, vous gardez contact avec d’anciens employés qui sont en théorie les fans les plus dévoués de l’entreprise et contribuent à en donner une image positive. En outre, vous pouvez inciter le personnel à partager les photos et vidéos de la dernière fête du personnel dans un esèace privé plutôt que publiquement sur le réseau.

 

Toute mon équipe actuelle à travers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique est réunie dans un groupe Facebook d’une soixantaine de personnes. Nous échangeons des idées et des informations utiles de manière beaucoup plus efficace que par mail.

 

Bien sûr, nous sommes conscients des risques en matière de confidentialité. Car rien n’est secret sur le Net. Nous ne divulgons donc aucune information sur nos clients dans ce groupe.

 

Il est temps que les entreprises réalisent les opportunités qu’offre Facebook pour renforcer l’attachement des collaborateurs à leur employeur.

Billet initialement paru dans le Bilanblog le 25 septembre 2013

L’impact du message direct sur Twitter

23/09/2013

Image

Les twittos parmi vous ont probablement déjà reçu un message privé de l’une des personnes que vous suivez. Il est fort probable que ce fut un message spam à propos d’une prétendue photo dans laquelle vous apparaissez – ne cliquez surtout pas sur le lien  à moins de vouloir spammer tous vos abonnés! Pourtant, il arrive parfois que ce soit un message d’un ami ou d’un contact qui n’arrive pas à vous joindre par téléphone ou mail.

Une chose est sûre: il est difficile de passer à côté des messages privés sur Twitter. Ceux-ci nous touchent comme un texto et vont droit au but sur notre smartphone. Pour le moment, on en reçoit encore rarement et tant mieux car c’est tellement efficace. Il y a quelque temps, j’ai contacté un journaliste par Twitter pour lui demander de bien vouloir prendre connaissance du mail que je lui avais envoyé. Il m’a répondu en moins de cinq minutes.

Il y a quelques semaines, nous avons organisé une campagne de messages directs pour faire la promotion de notre rapport sur la Twiplomacy qui analyse comment les chefs d’Etats et de gouvernements utilisent Twitter. Puisque bon nombre d’entre eux nous suivent – plus d’une centaine au dernier comptage – je me suis dit que ce serait peut-être intéressant de leur envoyer l’étude sous embargo en signe de remerciement. Et comment les contacter ? Tout simplement par un message direct sur Twitter.

Une semaine avant le lancement, je leur ai envoyé un message direct en leur offrant l’étude sous embargo, s’ils voulaient bien m’envoyer leur adresse mail. Le résultat de cette campagne fut spectaculaire. J’ai ainsi reçu plus de 30% de réponses à mon mailing sur Twitter. Résultat: le jour du lancement du rapport, bon nombre de ces leaders avaient l’étude en main et en ont fait la promotion en se fendant d’un tweet. Comparé aux campagnes de mailing traditionnelles par mail, un tel taux de réponses est inespéré. Il n’est pas étonnant alors que Twitter limite l’envoi de ces messages directs à 250 par jour.

Réaction du Ministère Français des Affaires Etrangères à l'étude de @Twiplomacy

Depuis, nous avons réitéré l’opération pour quelques clients de notre agence avec toujours le même résultat de plus de 25% de réponses aux messages directs. Il y a quelque jours, j’ai reçu un message direct par Twitter du chef de cabinet d’un ministre me demandant de bien vouloir retweeter l’un de ses tweets. Comment aurai-je pu refuser ?

Le plus important dans une campagne de messages directs sur Twitter, c’est le contenu. Il faut faire particulièrement attention à ne pas spammer vous abonnés. Les messages publicitaires ne passeront pas et vous risquez de vous faire suspendre votre compte Twitter. Enfin, si vous envoyez un message direct sur Twitter, vérifiez que vous suivez la personne pour qu’elle puisse vous répondre par le même biais.

Billet publié dans le blog de Bilan le 11 septembre 2013

Est-ce que l’interactivité paie sur Twitter ?

25/07/2013

Twiplomacy - Les leaders les plus interactifsEst-ce qu’il faut être interactif sur Twitter pour avoir beaucoup d’abonnés ? On peut se poser la question au vu des résultats de la dernière étude sur la Twiplomacy qui se penche sur l’utilisation de Twitter par les chefs d’Etat et de gouvernement utilisant Twitter.

Si on observe les 20 comptes les plus suivis, on constate qu’il ne sont pas du tout interactifs. Barack Obama caracole en tête avec plus de 33 millions d’abonnés. Mais le président américain n’a pas posté une seule réponse. Il n’a mentionné d’autres utilisateurs de Twitter que dans 5% de ses tweets depuis son élection. La Maison Blanche (@WhiteHouse) n’a répondu à aucun de ses 4 millions d’abonnés. Les deux comptes publient souvent des liens vers d’autres sites du gouvernement.

Le Pape François, qui est désormais le deuxième chef d’Etat le plus suivi sur Twitter avec 7,2 millions d’abonnés sur tous ses comptes, n’a jamais envoyé un seul retweet, une @réponse ou une @mention, des termes qui sont la marque de l’interactivité sur Twitter. Le Vatican utilise le compte personnel du Pontife uniquement pour propager la bonne parole, en moyenne une fois par jour. Chacun de ses tweets est retweeté en moyenne plus de 8000 fois.

Le président turc Abdullah Gül (@cbabdullahgul) et le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan (@RT_Erdogan) qui complètent le tableau des cinq hommes d’Etat les plus suivis avec plus de 3,4 millions d’abonnés ne suivent aucun autre twittos et l’interactivité sur leur compte respectif est nulle.

Pour la majorité des 20 chefs d’Etat et de gouvernement qui ont tous plus d’un million et demi d’abonnés, Twitter s’est révélé comme un formidable moyen de communication de masse à sens unique. Il est évident qu’ils ne peuvent guère répondre à toutes les questions mais une dose d’interactivité serait souhaitable.

La surprise de l’analyse se trouve en Afrique, car trois des cinq leaders politiques les plus interactifs sont africains. Le Premier Ministre ougandais @AmamaMbabazi est l’homme politique le plus interactif : 96% de ses tweets sont des @réponses, des messages personnels envoyés à d’autres twittos. Il n’a « que » 13 948 abonnés. Le président rwandais @PaulKagame et sa ministre des Affaires Etrangères Louise Mushikiwabo utilisent Twitter presque uniquement pour répondre aux questions qu’on leur pose.

En fait, la personne qui sort du lot de cette étude est le ministre suédois des Affaires Etrangères @CarlBildt. Non seulement il est le mieux connecté, suivant 44 de ses pairs, mais en plus il a mis en place un compte spécifique pour répondre à ses abonnés. Le but du compte @FragaCarlBildt (Demande à Carl Bildt): la conversation et l’interactivité directe avec les twittos. Pour le moment, ce compte n’a que 1297 abonnés.

Qu’en pensez-vous, est-ce qu’il faut être interactif sur Twitter ? Laissez vos commentaires en bas.

Twiplomacy - How World Leaders Connect on Twitter http://twiplomacy.com

Billet publié dans le blog de Bilan le 25 juillet 2013

Qui héritera de mon domaine?

17/07/2013

Ici repose @LuefkensLa dernière tendance dans la Silicon Valley, c’est de faire une recherche Google avant de décider du prénom de sa progéniture. On vérifie alors si le nom de domaine est disponible en .com ou en .net, s’il est disponible sur Twitter et Facebook pour que les enfants ne deviennent pas des défavorisés digitaux à l’âge adulte.

Ma famille est assez chanceuse d’avoir un nom de famille imprononçable et hors du commun. Cela fait une décennie que j’ai mis la main sur luefkens.com, un site où j’ai parqué mon blog.

Mais, approchant à grands pas de la cinquantaine, je me demande: qui de mes trois enfants héritera du nom de domaine luefkens.com, de mes trois comptes Twitter @luefkens@lufkens@lueffi et de ma page Facebook facebook.com/luefkens?

Les léguerais-je tous à l’aîné?! Ou à celui qui en aura le plus besoin? Les trois peuvent facilement se partager les trois comptes Twitter.

Mais quid de la page Facebook facebook.com/luefkens? Va-t-elle devenir ma sépulture en ligne, ma tombe digitale où on me laissera des commentaires à la place des couronnes et des fleurs?

Si vous n’avez pas le temps de poster un message d’adieu vous-même, l’application IfiDie.net permettra de publier un dernier message vidéo après votre mort. Pour cela, il suffit simplement d’autoriser les membres de sa famille à l’activer après le décès. Mais oseront-ils reprendre ce précieux nom de domaine?

Je pourrais également continuer à publier d’outre-tombe. Le site Liveson.org vous propose d’analyser le style et le ton de vos tweets de votre vivant. Puis, il continuera à tweeter depuis l’au-delà.

Qu’en pensez-vous? Etes-vous d’accord que vos enfants reprennent votre compte? Avez-vous mis vos codes dans votre testament? Laissez vos commentaires ci-dessous.

Billet publié dans le blog de Bilan le 17 juillet 2013

Les utilisateurs de Facebook grandissent

10/07/2013

Les Objectifs de Cyprien - La préparation à l'entretien d'embaucheL’année prochaine Facebook célébra ses 10 ans d’existence. Aux Etats-Unis les jeunes qui ont grandi avec le réseau social depuis en 2004 ont aujourd’hui autour de 25 ans, terminent leurs études et entrent sur le marché du travail. L’occasion idéale et incontournable pour faire un peu le ménage sur son profile Facebook rappelle Liz Wassmann sur le blog Dot Complicated, crée par la sœur du fondateur de Facebook.
L’auteur du post rappelle que « même le directeur RH le plus incompétent peut vous trouver et va vous juger sur votre présence en ligne ». Elle énumère les huit points essentiels pour avoir une page Facebook ‘adulte’ ».

  1. Choisissez la bonne photo de couverture et de profile (les deux images visibles pour tous sur Facebook)
  2. Faites le ménages dans la liste de vos amis sur Facebook. (Faut-il vraiment rester ami avec tous les copains du bac ?)
  3. Ajusté vos paramètres de confidentialité. (Choisissez bien qui peut voir quoi sur votre profile)
  4. N’utilisez pas les messages des murs comme des messages privés.
  5. N’utilisez pas Facebook comme une jeune teenager.
  6. Créez des listes d’amis et de contacts.
  7. Pensez à l’option de ne pas apparaître dans les moteurs de recherche.
  8. Regardez les photos dans lesquelles vous êtes tagué et enlevez le tag.

Si vous n’avez pas le temps de vérifier une par une les centaines de photos postées par vous et vos amis sur Facebook ne désesperez pas il y a une solution. Le site Simple Wash permet de « laver votre profile » Facebook et Twitter de tout terme compromettant.

L’outil gratuit est redoutablement efficace et m’a reproché d’avoir posté des photos de bouteilles de vins millésimé et d’avoir mentionné « la fumée » blanche du Vatican…

Pour en savoir plus sur la préparation à l’entretien d’embauche regardez la vidéo des objectifs de Cyprien ci-dessous.

Papier initialement paru dans le Bilan Blog le 10 juillet 2013.